Le vrai et le faux sur les dents !

0
326

Avoir une bonne hygiène dentaire est indispensable pour maintenir un bon état de santé général. À tout âge, prendre soin de ses dents permet de garder un beau sourire et d’éviter de souffrir de douleurs dentaires. En matière d’hygiène bucco-dentaire, beaucoup de croyances et d’idées reçues persistent. On démêle le vrai du faux pour y voir plus clair sur les dents.

Il est nécessaire de prendre rendez-vous régulièrement avec un dentiste

Vrai. Prendre RDV avec un dentiste en ligne, ou en présentiel, permet d’éviter des problèmes bucco-dentaires pouvant être graves. Le dépistage et le traitement des maladies dentaires et parodontales requièrent des consultations régulières avec un dentiste. De manière générale, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un dentiste tous les ans afin de traiter les affections bucco-dentaires courantes, et d’aider le patient à mettre en place une prévention personnalisée en fonction de son âge, de ses antécédents médicaux et de ses pathologies dentaires.

La téléconsultation permet de consulter un dentiste régulièrement sans avoir à se déplacer en cabinet. La consultation d’un dentiste en ligne est le meilleur moyen de prendre des conseils sur le brossage des dents et sur les soins d’hygiène dentaire des enfants comme des adultes. Elle permet également d’obtenir des réponses rapides en cas de douleurs. La téléconsultation permettra notamment de diagnostiquer rapidement un abcès dentaire et d’obtenir une prescription de bain de bouche antiseptique et d’antibiotiques en attendant d’avoir un rendez-vous en présentiel.

Une infection dentaire peut se soigner toute seule

Faux. L’abcès dentaire ne peut pas se guérir tout seul. La douleur d’une infection dentaire peut se calmer avec le temps, toutefois le foyer infectieux ne disparaitra pas seul. Tant que l’infection n’est pas traitée, le corps va utiliser son énergie pour la combattre. L’abcès peut se transformer en kyste, et l’infection peut se propager aux structures avoisinantes comme la langue, la gorge, et les sinus, voire au niveau cérébral en cas de diffusion par voie sanguine. Si elle n’est pas soignée, l’infection peut atteindre le cœur, les poumons ou encore les reins. En conclusion : il est fortement recommandé de prendre rendez-vous avec un dentiste dès l’apparition de symptômes d’un abcès dentaire.

Les brosses à dents souples sont inefficaces

Faux. Les brosses à dents à poils durs peuvent user l’émail des dents et abîmer les gencives, tandis que les brosses à poils souples peuvent se plier pour épouser la forme des dents, rendant le brossage plus efficace. La souplesse des poils permet d’éviter d’abîmer les dents ou la gencive, et de ne pas entrainer de saignements, de douleurs, de rétractations et de problèmes de sensibilité.

Une brosse à dents usée est toutefois moins efficace. Il est recommandé de changer sa brosse à dents au minimum tous les trimestres. Le changement régulier de brosse à dents permet d’éviter la prolifération bactérienne entre les poils et garder le brossage des dents efficace.

Le blanchiment dentaire n’abîme pas les dents

Non, le blanchiment dentaire ne fragilise pas les dents et ne favorise pas l’apparition des caries. Le blanchiment dentaire est un procédé simple de dentisterie esthétique qui consiste à éclaircir les colorations de l’émail et de la dentine. Il s’effectue à l’aide d’un gel à base de peroxyde d’hydrogène, plus communément appelé « eau oxygénée ». Le gel décolorant est appliqué dans une gouttière qui est ensuite placée sur la denture afin que le produit reste en contact avec les dents Le blanchiment dentaire se pratique en une ou plusieurs séances. La législation européenne impose un taux de peroxyde d’hydrogène inférieur à 0,1% dans la composition des gels blanchissants. Un fort dosage ou un usage prolongé et répété de peroxyde d’hydrogène peut provoquer des effets irréversibles sur la dent, la gencive et le parodonte. C’est pourquoi, il est indispensable de se tourner vers un chirurgien-dentiste avant d’entamer tout traitement d’éclaircissement dentaire.

Aussi, pour faire un blanchiment dentaire en toute sécurité, il est indispensable d’avoir préalablement effectué un bilan bucco-dentaire approfondi avec un professionnel de la santé des dents.

Une mauvaise haleine est due à une mauvaise hygiène dentaire

Vrai, mais pas seulement. Bien que dans 85 à 90 % des cas, la mauvaise haleine est d’origine buccale, elle peut aussi être causée par une affection ORL, une affection digestive, un problème endocrinien ou encore une maladie rénale chronique. Lorsque l’hygiène dentaire est en cause, ce sont surtout les bactéries stagnantes dans les espaces dentaires qui fabriquent des composés volatils sulfurés et malodorants. La langue est responsable dans 41 % des cas de mauvaise haleine d’origine buccale. Pour lutter contre la mauvaise haleine, insistez sur le nettoyage interdentaire, là où viennent se glisser et se développer les bactéries. Prenez rendez-vous régulièrement avec votre dentiste en ligne afin de dépister une éventuelle infection pouvant être la cause de la mauvaise haleine.

PARTAGER SUR

AUCUN COMMENTAIRE